top of page

Un concert qui réconcilie avec l'humain!

Hier soir, dans une petite église bourguignonne, en écoutant les voix de 14 chanteurs, j’ai cru m’approcher de quelque chose qui ressemblait au Divin. En sortant, j’ai même eu l’impression que les sons que j’avais entendus pendant une heure m’avaient rendu meilleure.


Si je souhaite vous parler de cet ensemble vocal exceptionnel, c’est qu’il le mérite... mais pas seulement...Il y a une autre raison !


A l’heure où l’actualité est affligeante parce que des humains montrent souvent la pire version d’eux même, assister à un tel spectacle permet de se rappeler qu’ils peuvent être aussi des animaux exceptionnels.


En effet, par rapport au reste de la création, on peut dire que l’hominidé est assez nul en super pouvoirs... Quelques exemples quand même : La fourmi peut porter mille fois son poids, le guépard peut faire des pointes à 120 km/h et le martinet peut passer 10 mois dans les airs à voler. L’humain, à côté, quand il braille et reste planté devant sa télé à glander, n’est pas franchement un animal réjouissant.


Et pourtant... Même s’il se montre souvent navrant, il peut aussi se révéler talentueux, remarquable, génialissime !...


La preuve hier a été donnée par l’ensemble vocal appelé « les Multitudes » dirigé par le Chef de Chœur Markus Schaaf.


Pendant une heure, les talentueux chanteurs ont agité en nous les quatre éléments présents sur notre bonne vieille terre : L’eau, la terre, le feu et l’air... Ce thème choisi n’était pas évident et pourtant, le pari a été gagné !


Le récital prenait à la gorge, aux tripes, à tout l’Être !


Pour parvenir à une telle prouesse, ils ont utilisé leur voix, leur corps, leur présence et peut-être même un peu, leur âme. Ils ont tout donné avec une grande élégance.


Sans retenue, avec justesse et sincérité, ils ont chanté.


Les sons qui sortaient de leur bouche étaient comme des mains imaginaires qui nous soulevaient de terre pour nous déposer quelque part entre la terre et le ciel.


C’était, tout simplement, beau.


Tout ce que j’espère, c’est qu’ils continueront à travailler tous ensemble et à garder cette incroyable sensibilité afin d’offrir au plus grand nombre des spectacles qui réconcilient avec le genre humain.


Mille bravos encore à Héliciane, Salim, Théotime, Mélina, Céline, Cordelia, Gwellaouen, Clément, Fania, Francis, Louis-Marie, Roxane, Nathalie, Christine.

Si vous voulez les aider, d’une quelconque façon pour qu’ils puissent se développer, voici leur adresse : ensemble.les.multitudes@gmail.com



125 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Mea Culpa

Commentaires


bottom of page