Torture morale pour les personnes âgées

Ce qui se passe dans les maisons de retraite me fait penser aux secrets de famille. Vous savez, ces histoires dont tout le monde a honte. On les tait, croyant ainsi oublier leur existence.


Mais voilà, le mal est là. C’est un peu comme un psoriasis. Quand il disparaît d’une partie du corps, il réapparaît sur une autre.


Alors que se passe-t-il de si terrible pour que j’aie envie de m’exprimer sur le sujet ?

Je trouve qu’avec l’arrivée de la Covid, on fait subir aux personnes âgées une vraie torture. Je le constate à travers ma belle-mère de 91 ans !


Je tiens à vous préciser que je connais un peu mon sujet. J’ai travaillé plusieurs années en maison de retraite. Ce passage m’aura marqué à vie puisque j’ai vu ce qui m’attendait.


Pour ne rien vous cacher, à la base, j’exècre ces lieux de fin de vie. Même si les soignants font tout ce qu’ils peuvent et que la plupart font un travail remarquable, ces endroits suintent la tristesse, la maladie et la mort.


Cependant, je les trouve indispensables et je tiens à les défendre.


Autrefois, les vieux finissaient leur existence chez leurs enfants. Mais la société a changé. Les familles sont éclatées. Les mères de famille travaillent autant que les pères et les humains meurent de plus en plus âgés. Les garder dans une structure familiale est presque impossible. Ces Ehpad sont donc un mal nécessaire pour gérer le problème de la vieillesse.


Mais revenons au sujet qui m’amène à écrire : La torture que les personnes âgées subissent en ce moment.


Pour bien saisir ce qu’elles endurent, il faut d’abord comprendre ce qu’est un vieux dans une maison de retraite. Ça peut paraître évident, pourtant ça ne l’est pas tant que ça !


En fait, beaucoup d’actifs occultent la vieillesse. Ils la rangent dans un coin. Certains même la voient comme un virus qui s’attraperait. Alors ils s’en tiennent éloignés. Petit problème pour eux, quand ils arriveront à ce passage difficile, ils se prendront un 33 tonnes dans la gueule :Ils auront l'impression de basculer en enfer.


La vieillesse, voyez-vous, c’est comme une épreuve. Il faut s’y préparer physiquement et moralement si on veut qu’elle se passe le mieux possible.


Le vieillissement n’est pas un virus. C’est simplement le dernier symptôme d’une maladie qu’on appelle la vie.


Alors, qu’est-ce qu’un vieux en maison de retraite ?


C’est une personne qui a vendu sa maison et ses meubles et qui, par conséquent, a été obligée de se séparer d’une partie de son histoire pour habiter dans une chambre d’environ 20mètres carrés.


Un vieux, c’est aussi une personne qui est entrée dans l’hiver et qui sait très bien qu’elle ne reverra plus jamais le printemps. Tout juste peut-elle l’observer de loin en regardant ses enfants et petits-enfants. C’est pour ça d’ailleurs que les personnes âgées sont si heureuses de voir les membres de leur famille. Quand ils arrivent, c’est aussi leur jeunesse qu’ils ramènent avec eux. C’est une énergie capitale qui fait vivre et espérer nos aînés !


Un vieux, c’est quelqu’un dont le cerveau marche au ralenti, qui a mal partout, et qui, souvent, angoisse de sa mort prochaine.


Malheureusement, la plupart des personnes âgées ne font plus de projets. Elles attendent la visite du médecin, le rendez-vous chez le cardiologue. Elles parlent « pipi-caca » comme d’autres parleraient politique ou philosophie. Elles discutent pendant des heures du contenu des repas : « Auront-elles de la compote, du yaourt ou un morceau de gâteau ce midi ? »


Je vous assure que je ne grossis pas le trait. J’ai vu des personnes âgées se battre pour avoir le dernier yaourt à la fraise sur un charriot de desserts et faire de vraies crises d’angoisse parce qu’elles n’avaient pas été aux toilettes depuis deux jours !


Souvent, j’ai eu envie de les secouer pour qu’elles cessent de s’infantiliser. Qu’elles reprennent leur place de sages auprès des plus jeunes.


Car un vieux, c’est surtout une vie remplie, avec de l’expérience et des souvenirs plein la tête. Il en aurait des choses importantes à dire s’il sortait de cette infantilisation dans laquelle il a tendance à glisser au fur et a mesure que les mois passent.


Un vieux enfin, c’est un chanceux qui s’ignore ! Parce qu’il y a beaucoup d’humains qui meurent avant même de connaître la vieillesse.


Les personnes âgées ont un besoin vital de contacts humains. Cela les maintient en vie. Elles attendent la visite de leurs enfants comme si elles attendaient la venue du messie !


Savez-vous ce que la plupart font quand elles savent que de la famille va venir ?

Elles s’habillent mieux que d’habitude. Certaines vont même chez le coiffeur. Elles achètent un petit paquet de gâteaux à l’épicerie de la maison de retraite. Elles reprennent soin d’elles et oublient provisoirement leurs problèmes, leurs douleurs et leurs angoisses.


Les visites des proches sont aussi importantes qu’une visite médicale. Si ce n’est pas plus d’ailleurs. Ça devient leur raison de vivre et d’espérer.


Après chaque visite, elles attendent la suivante. Ça les maintient en vie !


Et j’en viens enfin à la raison de l’écriture de ce texte : Je suis scandalisée qu’on ne laisse plus les personnes âgées voir leurs proches dans de bonnes conditions.


Je vais vous donner l’exemple de ma belle-mère.


Nous habitons à 600 km. Si nous allons la voir, il faudra prendre rendez-vous. Là, nous pourrons la voir derrière une vitre dans une salle spéciale pendant une heure.


Si nous décidons de l’emmener au bord de la mer pour la sortir un peu (même en voiture), elle sera alors confinée dans sa chambre pendant 7 jours !... 7 jours enfermée dans 20 mètres carrés et en ne voyant que le personnel soignant.


Je rappelle quand même que pour une personne âgée, 7 jours c’est beaucoup, vu le peu de temps qui lui reste à vivre !


Dernièrement, elle a fait un séjour à l’hôpital de 4 jours parce qu’elle avait des problèmes au cœur (Pour un personne qui souffre de ne plus voir son fils unique, je trouve ce mal très cohérent !). Quand elle est rentrée, elle s’est retrouvée 7 jours confinée. Chaque soignant entrant dans sa chambre devait enfiler une combinaison spéciale !


Les personnes âgées ne vont pas mourir de la Covid dans cette maison de retraite mais de tristesse et d’abandon.


Pour y avoir travaillé, j’ai toujours constaté qu’il y avait de vraies hécatombes à certaines périodes. Une gastro, une grippe ou je ne sais quoi et ces personnes meurent!

Mais elles meurent parce qu’elles sont en réalité en fin de vie ! Covid ou pas Covid !


Donc les priver de contacts humains, c’est bête et irresponsable !

C’est, pour moi, une forme de cruauté!


Et surtout, si des soignants me lisent, qu’ils ne prennent pas pour eux ma colère. Je sais bien qu’ils sont obligés de respecter les directives idiotes de ces petits énarques en cravate qui décident de tout, à Paris !


Alors voilà, j’ai poussé mon coup de gueule. J’ai soulevé un des secrets de famille de notre société. Si, au moins, ça pouvait réveiller quelques esprits et inciter les gens à se révolter, eh bien je n’aurais pas perdu mon temps.


Si vous en avez envie , je vous propose d'écouter le lien suivant. C'est une émission sur sud radio. Les deux intervenants qui tirent la sonnette d'alarme sur le sujet sont: J.L.Bonnamy et le Docteur J.M.Majeau




https://www.youtube.com/watch?v=EZ3wTPueg14&feature=share&fbclid=IwAR1bDqQTz3A32IQ7M-xgOX5ExnI4ho-EM-zNIU6jPi5L4LmbiY7TqpV6C4w



93 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Bac Nord