top of page

Pieds sur terre et tête en l'air: Le système solaire


Dernièrement, je vous ai emmené sur le soleil puis sur la lune...Maintenant que vous avez l’âme d’un aventurier, je vous propose carrément de découvrir notre système solaire. Préparez un sac à dos conséquent car le voyage va être long !...


Notre système solaire, voyez-vous, est très-très étendu. Si vous pensiez faire un aller-retour sur un week-end de 3 jours, oubliez ! En effet, même s’il n’a pas de taille fixe, ni de limites vraiment exactes, les scientifiques ont évalué qu’il s’étendait sur environ 5,9 milliards de Kilomètres !


Donc, vous et moi, petits humains que nous sommes, on peut dire que nous sommes de ridicules crottes de mouche dans cette immensité ! Je sais que la comparaison n’est pas très glorieuse. Néanmoins, elle a le mérite de nous faire dégonfler rapidement

l’ego.


Avançons un peu car si je continue à faire de la philosophie de comptoir, on risque vous et moi d’être saouls avant même de décoller !


Voyez-vous chers lecteurs, ce qui est bien avec l’écriture, c’est qu’on peut s’en servir comme machine à remonter le temps ! Il suffit de l’actionner pour retourner il y a 4,5 milliards d’années !


Nous y voilà ! Regardez autour de vous. C’est fascinant, hein ? Vous ne voyez rien ? Pfff, vous ne faites vraiment aucun effort pour vous mettre en condition !


Donc, imaginez-vous dans un nuage de gaz quelque part dans la voie lactée. Là, vous flottez, tranquille. Vous êtes calme et reposé. Quand soudain.... baaam! Une étoile très massive explose !


C'est le scénario le plus vraisemblable selon les scientifiques : Une étoile aurait explosé en supernovae, déstabilisant un nuage de gaz qui était là, pépère, depuis assez longtemps. Celui-ci pas content d’être réveillé de la sieste s’est alors contracté très fort ! On peut le comprendre. Dans la même situation, on aurait eu la même réaction!


Bien... Mais après la contraction, qu'est-ce qui se passe?


Toute femme ayant accouché un jour sait cela : Après une bonne contraction qui fait un mal de chien, il y a expulsion de la chose. La chose ? Oui, vous savez ces monstres qui commencent leur vie en hurlant qu’on appelle communément « bébés ». Pour le nuage de gaz, le "bébé", c’est notre système solaire ! Mais à sa naissance, il n'était fini!


Mais revenons à ce nuage de gaz... De quoi était-il composé exactement ?


Il y était essentiellement composé d’hydrogène et d’hélium. Mais, vous allez me dire : « Martine, arrête ton baratin, on ne fait pas une recette magique avec deux ingrédients ! » C’est vrai... La vérité, c’est qu’il y avait dans la potion d’autres gaz et des éléments plus lourds comme le carbone, l’oxygène, le fer, le silicium, etc.


Vous êtes toujours là ? Vous arrivez à suivre ?


Bon reprenons... Donc ce nuage de gaz s’est contracté et il en est sorti une protoétoile qu’on appelle aujourd’hui Soleil ! Simultanément à sa formation, les nuages de matière gravitant autour de lui se sont organisés dans un balai parfait. Sous l’action de la force gravitationnelle, la matière s’est agglutinée peu à peu et les planètes se sont formées, faisant apparaitre le système solaire. Bien sûr, tout ça s’est fait quand même sur quelques dizaines de millions d’années. Et il a fallu quelques ajustements car nos huit planètes n’étaient pas dans l’ordre qu’on connaît aujourd’hui.


Mais au fait, il y a quoi dans ce système solaire, à part vous et moi ?


Une étoile, huit planètes (4 gazeuses et 4 telluriques), des satellites naturels, des astéroïdes, des comètes, des météores et même une ceinture de débris, telle que la ceinture de Kuiper.


Pendant longtemps, on a cru que, dans le système solaire, la terre était le centre du monde. Que tout tournait autour d’elle. Malheur à celui qui osait dire le contraire.


Mon philosophe préféré « Giordano Bruno », très connu pour ses idées révolutionnaires et provocatrices, en a fait les frais ! En effet, pour avoir affirmé haut et fort que nous étions dans un système héliocentrique, il a fini à poil sur le bûcher, la langue clouée à un morceau de bois ! Rien à dire, en ce temps-là, on savait faire revenir les gens dans le droit chemin.


Depuis, fort heureusement, tout a changé. Non seulement on sait comment fonctionne notre système solaire mais, en plus, on sait qu’il y en a des tas comme le nôtre.


Il y aurait ainsi 2.000.000.000.000 ou deux billions de galaxies dans notre univers.

Je ne sais pas vous mais moi, ce gigantisme, ça me donne le tournis. Vous m’excuserez, maintenant je vais me coucher.




72 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 commentaires


Alain de La Roche
Alain de La Roche
08 nov. 2023

Bing Bang dans ma tête !

Diable... je commence enfin à comprendre la cosmologie. 🤔

J'aime
Martine Marie
Martine Marie
08 nov. 2023
En réponse à

Tant mieux 😉

J'aime
bottom of page