top of page

Et les parents dans tout ça?

Quand je vois toutes ces images de violences à la télévision, je suis comme beaucoup scandalisée…


Mais, pour moi, il y a encore plus scandaleux : Ce sont les commentaires des politiques de gauche qui cherchent des excuses à l’inexcusable.


Voici quelques exemples :


- Il faut les comprendre, ils vivent dans la précarité.

- Tout casser, c’est le seul moyen qu’ils ont pour faire parler d’eux…

- Les jeunes qui cassent crient simplement leur révolte (Celle-là, elle est du sieurPoutou surTwitter!) !


En entendant ça, alors que je suis une femme de gauche, je serais presque tentée de me radicaliser à droite ! Je dis « presque » car je ne suis pas naïve ! Soigner le mal par le mal n’est pas franchement ma tasse de thé !


Mais comprenez-moi, je ne peux plus entendre ces discours qui font des victimes de ces hordes de sauvages! Ça me fait bondir !


La précarité ne produit pas forcément des voyous ! Il faut arrêter avec cette ritournelle !


Je suis la dernière d’une famille de cinq enfants. Mon père était ouvrier dans une usine de pétrochimie en Seine-Maritime et ma mère femme au foyer. Nous avions peu de moyens. On n’allait qu’une fois par an au cinéma... C’était à Noël. Pour le resto ? C’était jamais. Trop coûteux pour sept bouches ! Aucun de nous cinq n’est jamais sorti pour tout casser, pour tout brûler, pour tout voler ! Il est vrai que nous avions des parents qui nous éduquaient ! Dans le foyer, il y avait une autorité (aujourd’hui, le mot «Autorité » est presque devenu un gros mot !). Nos parents nous ont inculqué des valeurs (« Valeurs », quel mot ringard) ! Pourtant, je crois vraiment qu’il serait temps qu’on revienne à ces vieux principes : Autorité et valeurs !


Dans les quartiers, l’état, depuis de nombreuses années, a injecté de l’argent, beaucoup d’argent... En revanche, dans les campagnes, ce n’est la même chose !


J’habite aujourd’hui dans un petit village de Bourgogne de 135 habitants… Eh bien je peux vous dire que des infrastructures, il n’y en a pas beaucoup ! Qu’un jeune en campagne n’a pas le loisir de s’éclater tous les jours ! Que pour se soigner, c’est compliqué. Que pour réparer une route endommagée, c’est toute une histoire !


Mais ça, en haut de l’état, on s’en moque complètement ! On pense plutôt à ces pauvres cocos dans leur HLM qui habitent juste à côté d’une piscine, d’une patinoire ou d’une école ! Ces « charmants » adolescents qui, quand ils s’ennuient, s’empressent de tout cramer ! C’est sûr que la culture, quand on a le QI d’une huître au repos, peut devenir quelque chose de si terrifiant qu’il faut rapidement la détruire !


Quand je vois tous ces jeunes ultra-violents, je me demande pourquoi on ne met pas leurs parents devant leurs responsabilités ?... C’est trop facile de les positionner en éternelles victimes.


Il y a un moment où il faut qu’ils répondent financièrement de leurs manquements ! Ça suffit de tout laisser passer, de tout excuser. Qu’on leur impose d’assumer les actes de leurs « chers » petits ! …


Parce qu’il ne faut pas se leurrer, la facture des réparations, pour le moment, c’est nous qui la paierons avec nos impôts !


77 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Adolescentes

Dernièrement, j’ai écouté le témoignage de Judith Godrèche. Puis j’ai écouté celui du réalisateur Benoît Jacquot. Et là, je dois dire que cela m’a fait « tout drôle » : J’ai eu l’impression d’entendre

1件のコメント


コメント機能がオフになっています。
yves.plane
yves.plane
2023年7月03日

Les parents dans tout çà ont été élevés dans le même creuset du laxisme et de l'assistanat.

Il y a des pays d'origine de ces populations où les forces de l'ordre ne connaissent que la matraque comme argument de respect .

Nous payons maintenant les conséquences de notre passé soit disant colonialiste en essayant de faire prendre la mayonnaise avec des ingrédients incompatibles.

Même les femmes nous narguent avec des signes vestimentaires soit-disants religieux.

Et pourtant jusqu'à avant hier j'étais de gauche ....

J'arrête mes propos nauséabonds qui vont à l'encontre de la bienséance et de la morale qui font nous taire.

Bon courage et tenons bon camarades.

Yves Plane


いいね!
bottom of page