A quoi servent les humains?

Après avoir lu quelques livres sur les arbres, sur la nature et sur la biodiversité, la question m’est venue naturellement : A quoi servent les humains ?


Je serais assez tentée de répondre: À rien ! Sauf peut-être à eux-mêmes… Et encore !

J’imagine que beaucoup trouveront que j’ai un jugement sévère… Sauf que ce n’est pas un jugement, c’est un constat ! Et d’ailleurs, si vous pouvez m’apporter des arguments contraires, je suis preneuse !


Si vous regardez la nature, tout y a une raison d’être et d’exister. C’est un écosystème extraordinaire qui n’a pas besoin, par exemple, de brûler ses déchets puisque tout y est biodégradable.


Tout dans la nature a une fonction et un rôle définis. Voici quelques petits exemples :


- L’arbre perd ses feuilles. Les vers qui sont dans le sol remontent à la surface pour les grignoter et leurs excréments serviront d’engrais.


- Que ce soient les arbres ou le phytoplancton des mers, ils ont une utilité : Ils nous permettent de respirer.


- Même le plus con des concombres de mer est plus utile qu’un humain. Il contribue à la bioturbation, à l’épuration, à l’homogénéisation des sédiments ! Rien que ça !

Mais nous, les humains, nous servons à quoi ?


À part utiliser notre intelligence pour vivre et créer l’inutile, nous n’apportons rien au milieu naturel. En revanche, lui,nous apporte tout : Nourriture, boisson, oxygène. Nous utilisons le pétrole, le gaz, le vent, l’eau comme énergie. Nous prenons les cuirs et la laine des animaux pour nous chausser et nous réchauffer.


Savez-vous que dans une cuillère de terre de forêt, il y a autant d'êtres vivants que d'humains sur la planète?


Bref, nous consommons nos ressources en oubliant que nous sommes les enfants de cette terre qui nous permet de vivre.


J’ajoute que, par rapport aux autres êtres vivants, nous n’avons pas de super pouvoirs!


L’aigle a une vue extraordinaire, l’ours des griffes monumentales, les oiseaux des ailes pour s’enfuir, le raie envoie des impulsions électriques et le tardigrade, animal microscopique, est capable de résister à une attaque nucléaire !


Nous, la seule chose que nous savons faire, c’est « penser » ! Le problème, c’est que notre « fameuse intelligence » a fait de nous des êtres arrogants ! Nous nous prenons pour des dieux et nous oublions que, sans cet écosystème, nous ne serions rien !


Quand je regarde l’espèce à laquelle j’appartiens, parfois, j’ai honte !


Dernièrement, une source a été polluée non loin de chez moi suite à un épandage. Tous les poissons sont morts. Les oiseaux ont été malades. Il y a eu tout juste un article dans le journal local ! Moins intéressant que ce covid à la con, c’est sûr !


Partout en France, on trouve des rivières et des terres polluées. Et je ne vous parle même pas des forêts où,régulièrement, on trouve des déchets de toutes sortes.

La France, en matière de pollution, ne décroche heureusement pas la palme ! Il y a bien pire !


Quand je vois le mal que nous faisons à cette planète, je suis en colère et je ne suis pas la seule !


À quoi sert notre génie si nous détruisons la biodiversité ?


Alors c’est vrai, nous avons Mozart, Einstein, Versailles, Petra, Monet et bien d’autres raisons de croire que nous avons une légitimité à exister. Nous avons des sentiments qui nous permettent d’avoir de l’empathie. Nous pouvons faire des choses exceptionnelles quand nous le décidons… Mais tout ça ne nous servira plus à rien quand nous ne pourrons plus respirer ou boire de l’eau potable.


Il n’y a pas de plan B !


Dans notre système solaire, la Terre est la seule planète où le vivant a pu se développer !

Le paradis est sur terre, pas au ciel !

Je terminerai sur ce petit rappel :


L’eau ne disparaîtra jamais de notre planète. En revanche, elle est en faible quantité et si nous ne faisons rien, nous allons direct à notre perte.


Pour bien réaliser, je vais prendre cet exemple :


Imaginons que la terre soit un ballon de foot. Eh bien, l’eau totale de la planète serait,à côté,de la taille d’une balle de ping-pong !


Sur cette balle de ping-pong, l'eau salée représente environ 97.5 %. Seuls 2,5 % sont de l'eau douce. Donc, si on continue la comparaison, ça fait la taille d’une bille.


Une bille !


Vous vous rendez compte ?

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Bac Nord